Sumatra, île de superlatifs

Sumatra (Indonésie), voyage au coeur de la terre et à travers celui de ses habitants.

CAM00217

Pour qui souhaite un « vrai » voyage, Sumatra s’inscrit encore au rang des originales, loin des flots touristiques comme sa voisine Bali. Les éléments feu, eau, terre compose le cocktail quotidien des indonésiens.

Le feu : les volcans sont partout, actifs le plus souvent ou endormis d’un oeil. Les vieux volcans, les « retraités du feu » ont laissé place à l’eau. Ainsi, certains cratères sont aujourd’hui de grands lacs, faisant la joie des pêcheurs.

La jungle est actrice principale du théâtre naturel composant en majorité l’île. Les arbres si nombreux, si grands, laisse le décor bien sombre et hostile à celui qui tente de s’aventurer dans ce labyrinthe. Insectes proportionnels à la taille gigantesque des feuilles qui pourrait assommer quelqu’un en tombant!

DSCN7523

Un nouvel angle de vue : rencontres avec les habitants.

Sortis de l’aéroport, après des heures de vols à trouver une position pour dormir…avec pour conclusion que seuls les contorsionnistes peuvent apprécier les transports en avion, l’arrivée est toujours un moment particulier. Arrivée à Padang, ville de Sumatra, l’impression de gentillesse des habitants est troublante, pas autant que les 30 degrés chauds et humides qui assomment le voyageur. Déambulation avec de jeunes indonésiens, heureux de faire découvrir leur vie.

Plus loin dans le voyage, arrivée de nuit à Banda Aceh, il est 4h du matin. Le bus arrive à son terminus après quasi une journée et demi passée sur les routes indonésiennes (le descriptif d’un trajet en Indonésie peut faire l’objet d’un livre de 40 pages). Une impression de grand vide intersidéral parcours ma colonne…que faire en arrivant à une telle heure? Une dame dans le bus, parlant anglais (détail non négligeable dans ce pays, au final loin de tout…) et lance une invitation pour attendre le jour chez elle.

DSCN7677

Sumatra est une succession de rencontres, d’échanges et d’aventures humaines, des anecdotes nombreuses pourraient couvrir les pages de ce blog…

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.